Comment faire du blended learning ?

blended learning

Le fait d’organiser une formation classique peut se heurter à plusieurs difficultés. Il faut non seulement réserver les locaux et les louer, mais aussi trouver de bons équipements et surtout trouver une date qui convienne à tous les apprenants. Tous ces facteurs ne sont toutefois pas sans conséquence sur le coût de la formation, la raison pour laquelle le Blend learning est devenu une alternative plus séduisante. Encore faut-il savoir bien l’organiser.

Comment se déroule une formation en Blended Learning ?

Le blended learning est avant tout une formation mixte qui requiert un cours présentiel et un cours à distance. L’idée est donc d’aider les apprenants à être assidus. Ainsi, s’ils ne peuvent pas se rendre dans vos locaux, ils peuvent suivre des cours à distance. Le plus important est que les formateurs assurent le suivi des apprenants. En prime, ils peuvent effectuer la formation en ligne en fonction de leurs emplois du temps.

Mais pour bien comprendre le blended Learning, il faut savoir comment se déroule la formation en présentiel et à distance. Dans le premier cas, les apprenants et le formateur se rencontrent pour faire le point sur l’apprentissage. La séance va alors être centrée sur l’apprenant et ses avancées.

Ensuite, il y a la formation à distance. Cette alternative s’adresse à tous ceux qui sont en reconversion professionnelle ou ceux qui ne peuvent se rendre à un cours présentiel. Dans ce cas, les modules sont accessibles via un logiciel d’e-learning. Les apprenants seront alors libres de choisir le moment durant lequel ils désirent se former. Il peut s’agir d’une alternative plus pratique, mais sachez que pour réussir le blended Learning, la formation mixte doit respecter certains prérequis.

De quoi avez-vous besoin ?

Bien avant de commencer le blended learning, vous devez comprendre les objectifs de la formation mixte. L’idée est donc de déterminer les buts pédagogiques de la formation. Pour ce faire, demandez-vous quels sont les compétences que les apprenants doivent acquérir, les meilleurs outils à utiliser, la durée de la formation, le nombre de modules nécessaires sans oublier les feedbacks des apprenants. Ce sont des éléments essentiels pour la bonne marche du blended learning.

Après, il vous faut des outils performants. La forme est en effet plus importante que le fond. Ce qui signifie que les outils à utiliser doivent être performants, mais surtout adapter à tous les modules. Le mieux serait d’utiliser un Learning Management System qu’il s’agisse d’une classe virtuelle ou d’un apprentissage en présentiel. Les solutions en LMS sont en effet assez diverses, mais seul le formateur pourra choisir l’outil qui convient à la formation, à ses objectifs pédagogiques et à son budget.

La suite consiste à détailler le plan de l’apprentissage. Que ce soit en présentiel ou sous forme d’e-learning, les apprenants doivent avoir un aperçu du contenu des leçons. Montrez-leur alors les parties de votre plan, les programmes du cours, la liste des travaux sans oublier vos objectifs pédagogiques.

Comment créer un contenu pertinent ?

Pour réussir une formation en blended learning, vous devez garder en tête le fait que l’apprentissage repose sur la participation des apprenants. À cette optique, il serait préférable de privilégier l’interactivité des apprenants sur le contenu didactique. De cette manière, vous allez pouvoir attirer leur attention et les encourager à participer davantage aux cours. L’idée est donc de créer un lien entre les apprentis et de valoriser la collaboration en groupe.

Collaborer durant une formation c’est s’enrichir mutuellement en profitant des connaissances des autres apprenants tout en partageant les siens. En tant que formateur accompli, vous devez encourager les échanges entre les groupes. Pour ce faire, vous pouvez mettre à leur disposition des salles de conversation en présentiel ou virtuelles. De cette manière, ils pourront organiser un débat ou réaliser un échange instructif.

Bien évidemment, il incombe de la responsabilité du formateur d’assurer le suivi de ses apprenants. La formation blended learning est incomplète si les participants ne peuvent pas communiquer avec le formateur ni leur poser des questions que ce soit par téléphone, via un réseau social ou un email.

Comment évaluer ses apprenants ?

Vous devrez vous assurer que les apprenants ont bien maîtrisé les modules de la formation en blended learning. Libre à vous de déterminer la forme du test, que ce soit par le biais d’une présentation, d’un QCM ou d’un mini résumé. Cette évaluation profite également aux apprenants, car elle leur permettra de comprendre les progrès qu’ils ont réalisés et les lacunes.

C’est bien la raison pour laquelle le formateur ne doit pas oublier d’enrichir sa formation avec les feedbacks des élèves. Libre à vous de choisir la forme de feedback que ce soit via un commentaire sur les réseaux sociaux ou une discussion de groupe. Cela vous permettra de corriger les lacunes et d’améliorer le mode d’apprentissage.

Enfin, n’oubliez pas de récompenser les apprenants. Le fait de s’inscrire à une formation demande déjà un certain investissement personnel. Ainsi, pour valoriser les efforts des apprenants, il serait plus judicieux de leur remettre une certification officielle.

Pourquoi est-il avantageux de suivre une formation Data Analyst ?
Comment apprendre l’anglais professionnel ?