Formations aux métiers du drone professionnel

drone professionnel

Depuis sa création en 1917, le drone a connu une véritable évolution croissante. Il a été conçu pour des raisons d’ordre militaire. Auparavant, le drone servait d’outil de surveillance dans le domaine de la sécurité aérienne et terrestre. À l’heure actuelle, l’utilisation du drone s’est élargie dans d’autres secteurs tels que l’industrie, l’agriculture, et même dans la photographie. Le développement de cette invention militaire a été renversant. Il n’est plus considéré comme simple engin volant, mais devenu un métier à part entière. Qu’en est-il des formations aux métiers du drone professionnelles ?

Incontournable révolution : l’enjeu du drone professionnel 

Dans le cadre des activités de vols de loisirs, le nombre d’apprentis de télépilote de drone est d’environ 32 300 à l’heure actuelle d’après le recensement de la DGAC qui est une institution gouvernementale chargée de la gestion de la sécurité aérienne en territoire français. Ces derniers temps, le succès de la vente de drones sur le marché se fait sentir et ne cesse de s’amplifier jusqu’à ce jour. Avec le nombre accru de drones professionnels inventés et répandus sur le marché, l’État français a mis en place une réglementation tant pour le mode de fabrication que pour les utilisateurs. Il est désormais obligatoire de suivre un cursus de télépilotage pour pouvoir manier des drones en termes de vols de loisirs. En effet, les drones ayant un poids de 800 grammes doivent faire l’objet d’une déclaration auprès du site de l’Alpha Tango depuis l’année 2009. Il en est de même pour l’exercice des métiers du drone professionnel. D’après les enquêtes menées par la direction de l’aviation civile française, plus de 13 687 drones sont utilisés pour des activités professionnelles dont 7 500 utilisateurs professionnels et 50 entreprises. Les drones professionnels sont devenus incontournables pour les entreprises dans l’hexagone. Sous l’effet de la mode, le drone est devenu l’objet incontournable de ces derniers pour faire des clichés de mariage, d’anniversaire… Plus d’infomations sur frenchidrone.com

Comment se former aux métiers du drone professionnel ?

Pour pouvoir se former aux métiers du drone professionnel, il existe des attentes basiques qui sont indispensables pour les amateurs ou apprentis. Il est essentiel de connaître l’environnement du drone en ce qui concerne sa définition et ses caractéristiques pour une bonne familiarisation rapide. À l’heure actuelle, il existe plusieurs organismes de télépilotage en France. On peut également suivre des formations de pilotage de drone en ligne. Le mode d’apprentissage aux métiers du drone professionnel peut être technique, pratique et théorique, ce qui est adapté pour chacun. Pour choisir son centre de télépilotage, il faut non seulement tenir compte de ses attentes, mais aussi du domaine d’activité selon qu’il s’agit du domaine de l’agriculture, de la photographie ou du cinématographique, etc. Pour devenir, un télépilote, il faut être en possession d’un certificat théorique ULM, permis drone, et d’une licence de pilote privé ainsi qu’une attestation de fin de formation de télépilotage. 

Les formations aux métiers du drone professionnelles :

Pour exercer des métiers du drone professionnel, suivre des formations en est un prérequis vis-à-vis de la réglementation en vigueur dont l’arrêté du 18 mai 2018. Il est même possible de se faire financer par l’État lui-même en optant pour la formation par exemple. La finalité de la formation de drone consiste en la maîtrise de l’utilisation de l’engin aéronef, de la connaissance des réglementations en vigueur, etc. On peut également intégrer une école de pilotage pour se former aux métiers du drone professionnel. Outre les organismes de financement, il faut opter pour des centres de télépilotage certifiés data dock pour attester de leur crédibilité et qui proposent des formations certifiantes. Dans le cadre de l’exercice du métier du drone professionnel, on peut se spécialiser en audiovisuelle, en agriculture, en photogrammétrie, en assurance, dans l’immobilier ou autres, selon son secteur d’activités. Toujours dans le cadre de la formation de télépilotage de drone, on peut aussi se former dans la mécatronique ou autres activités techniques liées à l’utilisation du drone. 

Pourquoi faire de la formation à distance ?
Suivre des cours d’anglais avec le compte personnel de formation