Comment se déroule une formation CACES ?

CACES

Pour être en conformité avec le Code de la route, la conduite de tout appareil utilisant la voie routière est soumise à une autorisation, autrement dit, un permis de conduire. Pour chaque type de véhicule, une catégorie de permis est requise. Donc, pour pouvoir conduire un engin, il faut détenir un CACES. Même dans le domaine de la construction, il se pourrait qu’une personne ait besoin de ce permis de conduire pour certains engins.

Une autorisation nécessaire, pour certaines activités

Le CACES, c’est le certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins de Sécurité. Comme tout autre type de certificat, celui-ci s’obtient aussi après un test. Mais avant de passer ledit test, il est important que le candidat passe par une formation. Cette dernière se déroule par deux étapes. En premier lieu, il y a une étape théorique, et en second lieu, il y a l’étape pratique. Chacune de ces étapes a sa particularité. La formation manutention CACES a pour mission d’aider une personne à maitriser les engins tels que les grues de chargement, les ponts de levage et portique. Il est crucial de savoir que cette formation n’est pas faite pour n’importe qui. Puisque ces types d’engins sont réservés aux travaux publics, donc, cela signifie que seules, les personnes œuvrant dans ce domaine qui ont besoin de cette formation. En principe, le CACES est utilisé dans les chantiers de construction. Il est rare de trouver un engin sur la voie publique.

La première étape de la formation : La théorie

Lors d’une formation caces, la partie théorique peut être considérée comme une séance d’auto-école. Lors de ce cours théorique, le moniteur explique chacun des éléments du mécanisme de l’engin. Il enseigne également à tous les participants à la formation comment manipuler les leviers ainsi que les boutons sur le tableau de bord. Dans la salle, les participants sont formés en groupe. Jusqu’à la fin de la formation, il peut y exister alors plusieurs groupes dans la salle. Pour réussir une bonne transmission des connaissances, des outils visuels, tels que des vidéoprojecteurs et des supports numériques, sont mis à la disposition du formateur. En outre, pendant la durée de la formation, le moniteur assure l’évaluation du niveau de chaque participant. Ainsi, les candidats qui ont le même niveau sont regroupés. La formation théorique peut durer quelques jours. Il est à noter que les règles de sécurité routière sont aussi enseignées dans cette formation. Donc, tous les participants ont tous des bagages de formation conçus pour les voies publiques que pour les constructions.

La seconde étape de la formation : la pratique

La formation manutention CACES, comme toute autre formation, ne vaut rien sans la pratique. Cette dernière consiste à permettre au candidat de faire connaissance avec l’engin. Pour appréhender la machine, les participants doivent mettre en pratique toutes les leçons qu’ils acquièrent lors de la partie théorique. Donc, pour tous les participants qui ne se concentrent pas bien pendant la théorie, il se pourrait que la pratique soit un peu difficile, voire impossible. Ici, l’idée de la pratique est en effet, une manière de donner une première impression sur les grues de chargement et les élévateurs mobiles de personne. En étant en contact avec ces engins, le participant pourra se familiariser avec tous les boutons de commandes qui s’y trouvent. Pour terminer cette phase pratique, tous les inscrits à la formation caces sont invités à effectuer des manœuvres pour évaluer leurs aptitudes. À la fin de la formation, un test est réalisé par un organisme évaluateur. Tout candidat de la formation ne peut pas obtenir le certificat d’aptitude qu’après avoir réussi le test.

Pourquoi est-il avantageux de suivre une formation Data Analyst ?
Comment apprendre l’anglais professionnel ?