Comment obtenir la certification Qualiopi ?

certification Qualiopi

De nombreux prestataires d’actions concourant au développement des compétences ne cessent de voir le jour. Pour vous démarquer de vos concurrents et gagner en visibilité, il est essentiel d’avoir des certifications. Ces dernières vous permettent de justifier la qualité de vos formations. Parmi elles, il y a la certification Qualiopi.

Les essentiels sur la certification Qualiopi

Avant d’entrer dans les détails, il est important de préciser que cette certification est obligatoire pour les organismes prestataires d’actions de développement des compétences bénéficiant des fonds publics. Qualiopi concerne plus précisément les structures qui exercent dans les actions de formation, les bilans de compétences, l’apprentissage et les actions de validations des acquis de l’expérience. Quelle que soit la taille de la structure. Et cela prend effet à partir du 1er janvier 2022. Alors, n’attendez plus une seconde pour entamer toutes les démarches nécessaires. En plus, avec les milliers d’organismes qui doivent attester ce document, le processus risque de prendre plusieurs jours voire même plusieurs mois.

En quoi consiste au juste cette attestation ? Cette certification est la marque officielle de qualité d’un processus de formation. Elle permet également aux centres de formation de solliciter des financements. Dans la majorité des cas, Qualiopi est valable pour 3 ans. Afin d’en savoir davantage sur ce nouveau label qualité de référence, rendez-vous sur culture-rh.com. L’un des meilleurs sites disponibles qui répondent à toutes vos questions avec des informations régulièrement actualisées.

Quels sont les critères de qualité à respecter ?

Sachez que la certification Qualiopi n’est pas délivrée à tout le monde. Il faut la mériter. Pour obtenir votre attestation, vous devrez répondre à 7 critères, sous-divisés en 32 indicateurs. 22 indicateurs s’appliquent à tout le monde, sans négociation. Par contre, les 10 autres sont spécifiques. 

Envie d’en savoir un peu plus ? Selon Qualiopi vous devrez donner au public des informations détaillées sur les prestations offertes comme le prix, les objectifs et la durée de la formation, les délais d’accès, les résultats obtenus. Comme ce nouveau référentiel national de certification qualité vise à mettre à la disposition du public des offres qualitatives, il est très important que les organismes aient la capacité d’adapter leurs prestations en fonctions des parties prenantes. Mais ce n’est pas tout. Un organisme de qualité doit également avoir un écosystème favorable aux clients, des techniques et des moyens pédagogiques pertinents, des formateurs compétents et qualifiés. Afin d’augmenter votre chance d’avoir Qualiopi, n’oubliez pas de mettre en place un système permettant de recueillir les réclamations et les appréciations des bénéficiaires. Pour les avides d’informations, la liste complète des critères et des indicateurs est disponible en ligne. 

Les démarches incontournables pour obtenir la charte Qualiopi

Avant de franchir la première étape vers l’obtention de la charte de qualité, pensez à vérifier si vous remplissez les prérequis. Avez-vous un numéro SIRET ou une copie de la demande d’enregistrement de la déclaration d’activité ? Pour prétendre à Qualiopi, vous devrez également être une personne physique ou morale disposant d’une raison sociale. Avez-vous également à votre disposition un document officiel, le RNQ déclarant que vous avez bien respecté les critères ? Si oui, vous pouvez entamer la première étape : sélectionner un organisme certificateur ou une instance de labellisation. Faire ce choix est parfois un véritable casse-tête. Pour y arriver, tenez compte des avis des anciens bénéficiaires, mais également du devis. Une fois que vous avez fait votre choix, formulez une demande de certification auprès de l’organisme et signez un contrat pour pouvoir passer un audit. La prochaine étape consiste à monter votre dossier. Dans la majorité des cas, vous aurez besoin de vos fiches programme, d’une preuve de l’analyse des besoins clients ainsi que de votre veille sectorielle, des modalités de gestion de votre personnel. 

Au cours de toutes ces étapes, vous pouvez faire confiance à l’organisme certificateur de votre choix pour vous accompagner. Ayant de l’expérience dans le domaine, il peut répondre à vos interrogations et vous donner tous les petits secrets pour réussir. Quel budget faut-il prévoir ? Passer la certification Qualiopi n’est pas totalement gratuit. Le coût peut varier en fonction de l’organisme certificateur, de votre situation.

Comprendre la procédure

Il est important de préciser que la procédure de certification comprend trois audits.  Il y a un audit initial qui dure au maximum 8 heures. En général, un audit initial est réalisé dans une salle de réunion ou dans un bureau du prestataire de formation. Comment se passe un audit ? Sachez que cette étape cruciale pour l’obtention de votre label ne se fait pas à l’improviste. Une date est convenue entre les deux parties. Avant le jour J, l’auditeur vous communique le plan d’audit. Lors du jour J, l’auditeur consacre 5 à 10 minutes pour faire connaissance et visiter les locaux. La prochaine phase est l’ouverture de la réunion. Afin d’éviter la lassitude, une petite pause déjeuner est prévue. Une fois les entretiens terminés, l’auditeur passe à la réunion de clôture. Quatorze jours après l’obtention du label vous devrez passer un audit de surveillance. Il y a également un audit de renouvellement prévu avant l’expiration de l’attestation.

Reconversion professionnelle : obtenir un cap pâtissier en candidat libre
Subrogation de paiement : guide pratique